Essere Umani

Essere Umani
Je suis chercheuse de métaphores. Une ingénieure du pigment, une artisâne.
Créatrice d'images, j'invente des univers qui font rêver où petits et grands pourront plonger sans se préoccuper de savoir nager. La boussole n'est pas nécessaire pour se repérer! Il suffit de se laisser guider par ses propres sensations dans des décors ludiques ou tristes, parfois lyriques. Je fouille dans les greniers, j'observe la réalité, j'ajoute une goutte de mon expérience et j'amalgame le tout pour provoquer une réaction chimique poétique. Pas besoin non plus d'être polyglotte car je traduis les textes dans un langage universel. Ce que je souhaite c'est créer une émotion, faire voyager le spectateur à bord de mon crayon et l'ouvrir à d'autres réalités, aux différences.
Je voudrais stimuler son imaginaire, lui faire prendre conscience que tout est possible, qu'il n'y a pas de frontière...


dimanche 16 décembre 2018

72-RiVolti2019

RiVolti è un progetto fotografico divertente, giocoso, imprevisto, creativo, coinvolgente, moderno iniziato durante La Fiera di Bologna BCBF 2018, dove 100 illustratori sono stati fotografati da Barbara Rigon e a chi sarà richiesto di agire con ago e filo, ricamando sul proprio ritratto stampato su stoffa. 

I ritratti costituiranno la mostra RiVolti che sarà parte integrante del programma del Festival Filexpandido che si terrà nella prima metà del 2019 a Salvador de Bahia - Brasile.

Questo progetto è sostenuto da  Flavia Bomfim (Illustratrice), Monica Monachesi (Direttrice artistica e coordinatrice della mostra) e Barbara Rigon (fotografa). 




(It) Mi piace la sfida e sono particolarmente attratta dai progetti che mi chiedono di superare i miei limiti. Fin dall'inizio, l’avventura RIVOLTI mi ha spinta fuori dalla mia zona di comfort proponendomi di destreggiarmi con 3 novità: essere fotografata in un primo momento, intervenire graficamente sulla propria immagine e lavorare poi con una nuova tecnica, il ricamo.




Il gioco ha preso inizio a Bologna nel 2018, dove ha avuto luogo la prima fase del lavoro: la fotografia. Essere fotografata non è qualcosa che faccio con molta naturalezza e ricordo che non riuscivo a posizionarmi bene davanti all'obiettivo o a guardare davanti a me, sentivo il desiderio di nascondermi il viso. Fortunatamente Barbara Rigon, la fotografa del progetto, mi guidava chiedendomi di guardare qua o là, il che mi ha permesso di sentirmi in fiducia. Due clikki e l’immagine era fatta! Pochi mesi dopo ho ricevuto il mio ritratto stampato in bianco e nero sul tessuto.




Non ho capito immediatamente quale forma avrebbe preso il mio lavoro, ma ho voluto esplorare diversi aspetti: il desiderio di nascondermi e la sensazione di essere composta da diverse sfaccettature. 





Per quanto riguarda il processo creativo, ho attraversato le stesse tappe e ho sentito gli stessi dubbi di quando realizzo un'illustrazione con le matite e la carta. Ho costruito e distrutto per ricostruire. Ho dovuto essere paziente e ascoltare ciò che questo pezzo di tessuto stampato aveva da raccontarmi, ma posso dire che sono soddisfatta del risultato e che il mio ritratto è felicemente imperfetto. 



Il progetto RIVOLTI mi è piaciuto tanto e mi ha dato l'opportunità di scoprire una nuova tecnica di disegno, che cercherò probabilmente di sfruttare su altri soggetti, lavorare con un filo e un ago è stato molto istintivo. 
                     
.....................................................

(fr) J’aime le défi et je suis particulièrement attirée par les projets qui me proposent de me poser des questions. Dès le début, l’aventure RIVOLTI m’a poussée à sortir de ma zone de confort en me proposant de jongler avec 3 nouveautés: être prise en photo dans un premier temps, intervenir graphiquement sur ma propre image ensuite, puis travailler avec une nouvelle technique, la broderie. 

Le jeu commence donc à Bologne en 2018 où se déroulait la première étape du travail : la prise de vue. Etre prise en photo n’est pas une chose que je fais avec beaucoup de naturel et je me souviens que je n’arrivais pas bien à me positionner devant l’objectif ni à regarder en face de moi, je sentais l’envie de cacher mon visage. Heureusement Barbara Rigon, la photographe du projet, me guidait en me demandant de placer le regard ici ou là, ce qui m’a permis de prendre confiance. Deux ou trois cliks et la photo était dans la boite! 

Quelques mois plus tard je recevais mon portrait imprimé en noir et blanc sur du tissu. Je n’ai pas compris immédiatement quelle forme mon travail allait prendre mais je souhaitais explorer plusieurs aspects: l’envie d’être dissimulée et le sentiment d’être composée de plusieurs facettes. En ce qui concerne le processus de création j’ai traversé les mêmes étapes et j’ai eu affaire aux mêmes doutes que si j’avais eu à réaliser une illustration avec des crayons et du papier. J’ai construit et déconstruit pour reconstruire. J’ai dû m’armer de patience et me mettre à l’écoute de ce que ce bout de tissu imprimé avait à me raconter, je peux dire que je suis satisfaite du résultat et que mon portrait est heureux et imparfait. 

Le projet RIVOLTI m’a beaucoup plu et m’a donné la possibilité de découvrir une nouvelle technique de dessin, que j’essaierai probablement d’exploiter sur d’autres sujets, travailler avec un fil et une aiguille a été très instinctif! 


71- ESPACE GENRÉ

Voici mon illustration pour le N°142 de la revue EDUQUERLa Ligue de l’Enseignement et de l’Éducation permanente a pour objet la défense et la promotion de l’enseignement public et de l’éducation laïque. L'Article que j'ai illustré porte sur la cours de récréation comme espace "genré"



70- EXTRA-TERRESTRE


Pour ce 70ème post je vous présente mon interprétation de Steven Spielberg réalisée pour la très belle revue de cinéma pour les enfants POPCORN



jeudi 1 novembre 2018

68-PPPattern

PPPattern è un nuovo progetto di design di cui faccio parte, dedicato al mondo della creatività seriale italianadove si trovano vari prodotti come carte da parati tradizionali, carte da parati in PVC riposizionabili, blocchi note, carta da regalo e copricandela da tavola.

Dopo un primo lancio al Torino Grafic Days VOL3, i PPPattern saranno presenti dal 2 al 4 novembre al Lago Art Bistrot di Artissima, a Torino sempre :) 


QUI lo store online di PPPattern e QUI la pagina fb. 




vendredi 19 octobre 2018

67- LUTTES & TERRAINS DE LUTTES


Voici mes dernières illustrations pour le N°55 à sortir d'Agir par la culture, le trimestriel de Présence et Action Culturelles!! 

En accès libre un premier article est disponible sur le site, propos recueillis par Aurélien Berthier et Olivier Etarquait:
"Le journaliste indépendant français Mickaël Correia a signé une passionnante Histoire populaire du football qui redonne corps à l’autre histoire du football, celle qui n’est pas écrite par les institutions du foot-business..." https://www.agirparlaculture.be








jeudi 20 septembre 2018

66- MONTAGNE A COEUR OUVERT

Je suis très heureuse de vous présenter mes illustrations pour le dernier numéro Guyane-Trésors et conquêtes n°12 de Z la revue itinéraire d'enquête et de critique sociale sortie en librairie le 12 septembre dernier. 
Cet exemplaire rédigé depuis la Guyane, nous embarque au cœur de l’industrie la plus polluante du monde : les mines ! On y parle luttes anti-coloniales et amérindiennes, critique de l’aérospatiale avec une visite de Kourou, « port spatial de l’Europe » et retour sur le mouvement social massif de 2017.
L'article que j'ai illustré porte en particulier sur le projet controversé et apparemment peu équitable et dévastateur, de la montagne d'or
Les collectifs Or de question et l'Organisation des Nations Autochtones de Guyane - ONAG luttent pour la préservation de leur territoire et la création d'emplois réellement durables.

DU COUP

RV SAMEDI 22 SEPTEMBRE/ FETE DE SORTIE DU Z N°12/ DE 16h30-22H30/ A LA PAROLE ERRANTE/ MONTREUIL/ 
Au programme : film, discussions, sérigraphie et concert (programme détaillé ci-après ou sur Paris-luttes info)














vendredi 15 juin 2018

64- NATURE CULTURE

Je vous présente une nouvelle série de dessins sur laquelle je travaille en ce moment.  La première image sera présentée au SIF (Seoul Illustration Fair) du 26 au 29 juillet 2018.







samedi 9 juin 2018

62-HEMINGWAY

Mon illustration du Vieil homme et la mer est dans le reportage de la série Invitation au Voyage consacré à Ernest Hemingway. L'émission propose de revisiter les lieux où ont vécu les écrivains. Disponible sur Arte.tv jusqu'au 7 août 2018. Bonne vision!

D'autres images par ICI 





jeudi 5 avril 2018

61- OUBLIER

Nouvelles illus pour le texte "Se souvenir d'oublier" de Anne-Emmanuelle Monnier dans Aider-La revue N°4 sortie ce matin même. 

"L’oubli a mauvaise réputation. Signe de lacune, de défaillance, de petite mort. Mais d’où vient cette vision si calamiteuse ? Car, à bien y réfléchir, l’oubli a des vertus aussi. Notamment celle de nous permettre de vivre après des épreuves douloureuses."





lundi 15 janvier 2018

60-ACTION REACTION


(it) Sono felice di presentare 4 illustrazioni realizzate per la mostra dei "colori del Sacro"organizzata dal Museo Diocesano di Padova . Questo anno il tema della mostra è il corpo e sarà inaugurata il 3 febbraio 2018. Ogni due anni questa bellissima iniziativa esplora un tema universale importante come l'acqua, la tavola, il viaggio, comuni a tutti i popoli. Il percorso dei Colori del Sacro offre un'apertura sul mondo che ci circonda, sulla vita e di interrogarci su essa:


L'olfatto: Questo personaggio sente il profumo. Il suo corpo se ne riempie. 
L'odorat: Ce personnage sent le parfum qui sort de la bouteille. Son corps s'en imprègne.

Gli occhi, la lingua, il naso, la pelle e le orecchie non sono organi essenziali per la sopravvivenza di un essere umano. Ognuno di questi organi è associato a « un senso »: la vista, il gusto, l’olfatto, il tatto e l’udito. Sono tuttavia molto preziosi perché consentono alle persone di percepire l'ambiente circostante e di trasmetteregli informazioni. Questa informazione creerà una sensazione che farà reagire il corpo e darà agli umani la capacità di comunicare tra loro, di vivere insieme.



Il tatto: questa donna e questo bambino si abbracciano, i corpi reagiscono e cambiano colore dove si toccano 
Le toucher: Cette femme et cet enfant s’enlacent, les points où se touchent leur corps réagissent et changent de couleur 



La vista: Queste due donne si guardano l'una l'altra. Ognuna di loro ha l’immagine dell'altra che si proietta al contrario nella propria retina.
La vue: Ces deux femmes se regardent. Chacune d’elles a l’image de l’autre qui se projette à l’envers dans sa rétine.



L'udito: Una donna ascolta la musica. Il suo corpo vibra.
L'ouïe: Une femme écoute de la musique. Son corps vibre.



Il gustoQuesto uomo beve una tazza di tè. Il suo profumo lo tuffa nei sui ricordi di viaggi.
Le goût: Cet homme boit une tasse de thé. Son parfum le plonge dans ses souvenirs de voyages.


(fr) Je suis heureuse de présenter ces 4 illustrations réalisées pour l'exposition "I Colori del Sacro"organisée par le Musée Diocésain de Padoue. Tous les deux ans cette très belle initiative a pour ambition d'aborder de grands thèmes universels tels que l'eau, la table, le voyage, communs à tous les peuples. Cette année le thème de l'exposition est le corps et sera inaugurée le 3 février 2018. Le parcours des Colori del Sacro propose une ouverture sur le monde qui nous entoure, sur la vie et de nous interroger sur celle-ci: 

Les yeux, la langue, le nez, la peau et les oreilles ne sont pas des organes pas indispensables à la survie d’un être humain. Chacun de ces organes est attaché à un sens: la vue, le goût, l’odorat, le toucher, l’ouïe. Ils sont cependant très précieux car ils permettent aux individus de percevoir l’environnement qui les entoure et leur transmettent des informations. Ces informations vont créer une sensation qui va faire réagir le corps et donner aux humains la possibilité de communiquer entre eux, de vivre ensemble.


EnregistrerEnregistrer

mercredi 29 novembre 2017

59- SALON DU LIVRE ET DE LA PRESSE JEUNESSE17

Les amis,
le samedi 2 décembre 2017 je serai à Montreuil au Salon du livre et de la presse jeunesse, sur le stand de la revue BAIKA (B22a) de 11h à 12h pour les dédicaces, si le coeur vous en dit passez me voir, A bientôt!


58- ERICEIRA

NEW illustrations on sell on TOI GALLERY





57- CURIOSITE

Voici mes illus pour le numéro curiosité de INFLUENCIA

«Pourquoi certains sont-ils mieux capables de gérer la complexité que d’autres ?» propos recueillis par Benjamin Adler.
Tomas Chamorro-Premuzic, reconnu pour ses travaux liant profilage de personnalité et leadership, livrait en février The Talent Delusion, où il dénonce l’illusion du talent  : ce sont les data, pas l’intuition, qui détiennent la clé du potentiel humain. Pas plus consensuel, il avance ici comment un certain quotient de curiosité serait un bien meilleur atout que le QI face à la complexité du monde... 


vendredi 16 juin 2017

56- TE RAUPARAHA

Voici mes illustrations pour BAIKA, un très beau magazine trimestriel qui sensibilise les enfants à la diversité culturelle et à ses richesses. Très ludique et complet vous y trouverez des légendes, des reportages, des interviews ainsi que des jeux. ICI une courte interview de Noémie Monier qui raconte comment et pourquoi elle a créé cette revue.

Mes illus sont dans le numéro 7 spécial Nouvelle-Zélande, vous pouvez vous le procurer en ce moment en librairie ou en ligne ICI. La légende que j'ai illustrée raconte les origines du HAKA.

La légende de Te Rauparaha, ou le poisson, le chef et les patates douces.